Menu

Le 26 mai 2021, TeleBasel a demandé à la SIM de se prononcer brièvement sur l'expertise à orientation fonctionnelle qui a été appliquée dans l'étude RELY conduite à l'hôpital universitaire de Bâle.

« Les cours de certification des experts dispensés par la SIM reposent essentiellement sur les recommandations et les lignes directrices des sociétés professionnelles. La SSPP (Société suisse de psychiatrie et de psychothérapie) a rappelé l'importance de l'évaluation de la capacité de travail à orientation fonctionnelle dans ses directives de 2016 (consultables notamment sur le site www.psychiatrie.ch), conformément à la jurisprudence du Tribunal fédéral. Les lignes directrices se réfèrent ici à ce qu'on appelle la « mini CIF-APP » (évaluation mini CIF relative aux limitations de l’activité ou de la participation en cas de maladies psychiques) de Linden et al. 2015, qui reprend la CIF éditée par l'OMS (Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé). Ce modèle a servi de base à l’« étude RELY ». L'approche « à orientation fonctionnelle » figure dès lors au programme de formation des experts de la SIM. Ainsi, l'évaluation à orientation fonctionnelle n'a nullement été abandonnée dans les cours de la SIM à ce jour. Une nouvelle édition de la SSPP est prévue, qui permettra d'évaluer les bases scientifiques actuelles, puis, si nécessaire, de vérifier de manière ouverte le caractère scientifique et l'applicabilité des nouveaux instruments disponibles ».

Gerhard Ebner
Président de la SIM